Soudage à l’électrode (Stick Welding, SMAW)

Lors du soudage à l’électrode, une électrode, qui sert également de métal de soudure, est conduite jusqu’au point de soudage, ce qui crée un arc électrique entre la pièce à usiner et l’électrode et fait fondre cette dernière, qui forme une soudure au niveau du point de soudage.

Les électrodes modernes se composent en général d’une barre d’âme et d’une enveloppe qui protège le point de jonction contre les intempéries avec une scorie lors de la fonte. La scorie peut être enlevée une fois que la soudure a refroidi.

 

Casques de soudeur pour soudage à l’électrode

Appareil de protection respiratoire à ventilation assistée pour soudeurs

MIG/MAG (soudage à l’arc en atmosphère inerte, GMAW)

Le soudage à l’arc en atmosphère inerte est également un procédé de soudage à l’arc. Un fil-électrode sans fin est alors utilisé sous une protection de gaz inerte. Le procédé de soudage à l’arc en atmosphère inerte permet de souder pratiquement tous les matériaux adaptés au soudage.

Le soudage à l’arc en atmosphère active (MAG) permet de souder les aciers alliés et les aciers non alliés avec du gaz actif. Un gaz inerte (p. ex. l’argon) est utilisé lors du soudage des aciers fortement alliés, de l’aluminium, du magnésium ou du titane. Ce procédé est appelé soudage à l’arc en atmosphère inerte (MIG).

 

Casques de soudeur pour soudage MIG/MAG

Appareil de protection respiratoire à ventilation assistée pour soudeurs

Soudage à l’arc de tungstène (TIG, GTAW)

Contrairement au soudage MIG/MAG, presqu’aucune étincelle ne se produit lors du soudage à l’arc de tungstène (soudage TIG) et il est possible de souder quasiment tous les matériaux adaptés au soudage. Etant donné que le métal de soudure et l’électrode sont séparés, le soudeur peut adapter l’intensité de courant de manière optimale à l’opération de soudage Cependant, seule la quantité de métal de soudure nécessaire est utilisée.

Compte tenu de la formation de chaleur relativement faible dans la pièce à usiner, les déformations sont moins importantes ici qu’avec les autres procédés.

Le soudage TIG est principalement utilisée pour souder les passes de fond ou pour le soudage en position, et en particulier lorsque les coutures sont soumises à des exigences de qualité extrêmement rigoureuses.

 

Casques de soudeur pour le soudage TIG

Appareil de protection respiratoire à ventilation assistée pour soudeurs

Soudage à l’arc plasma

Lors du soudage à l’arc plasma ou soudage à l’arc plasma en atmosphère inerte, un jet plasma chauffé par l’arc électrique sert de source de chaleur qui fond le matériau. Ce procédé permet l’allumage sans contact de l’arc électrique, puisque la colonne de gaz entre l’électrode de tungstène et la pièce à usiner est ionisée au moyen d’un arc électrique auxiliaire.

Les gaz plasma utilisés sont habituellement des mélanges d’argon et d’hélium ou d’argon et d’hydrogène. Ces deux composés protègent les masses en fusion contre l’oxydation. La concentration du jet plasma par une buse entraîne une concentration d’énergie nettement plus élevée qu’avec le soudage TIG. Etant donné que ce procédé fonctionne presqu’indépendamment des intensités de courant et qu’il peut être utilisé même en cas de faible ampérage, il permet également de souder les tôles d’une épaisseur de 0,1 mm seulement (soudage micro-plasma).

 

Casques de soudeur pour soudage à l’arc plasma

Appareil de protection respiratoire à ventilation assistée pour soudeurs